Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 07:05
Voeux02
Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 16:59
La plate forme d'administration d'OverBlog vient de changer
et pour l'instant la gestion des photos n'est plus possible.
Désolé de ne pouvoir publier de nouveaux articles pour le moment.
Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 07:05

ParisHilton01

L'ICANN est un organisme international qui est chargé de gérer le système de nom de domaine. 'est à cet organisme que nous devons le .fr, le .net, le .org et surtout le « dot com », qui au fil des ans est devenu LA terminaison préférée de tous. Pour lutter contre l'engorgement des noms de domaine, l'ICANN avait proposé il y a quelque temps des extension en .eu, .sex etc etc sans grand succès. Pour 2010, l'Icann va ouvrir l'appel à candidature pour les noms de domaines génériques, permettant à une collectivité locale ou à une marque d'obtenir le sien. La mairie de Paris compte bien profiter de l'occasion pour décrocher la création et la gestion de l'extension en .paris. Car en effet le mot « paris » est souvent dans le top classement des mots saisis sur le Web, sans que l'on sache vraiment s'il concerne la ville ou Paris Hilton.

ParisHilton02

 

Pour lever toute ambiguité et appuyer sa candidature, la mairie lance le site www.soutenonspointparis.fr Si l'ICANN est convaincue de la fiabilité et la légitimité du dossier, les premiers noms de domaine en « .paris » devraient voir le jour à la fin de l'année 2010. Révons un peu à des sites comme www.toureiffel.paris.com, www.amelie.paris.com,ou encore www.hilton.paris,...



http://www.soutenonspointparis.fr./

http://www.icann.org/tr/french.html

Paris Hilton

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Coeur
commenter cet article
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 07:05
Et oui, méa culpa à mes étudiants à qui je professe à longueur d'année que le pays de Oui-Oui n'existe pas, je me suis gravement trompé. Ce pays magnifique où les gens sont jolis, polis et heureux existe. Ce pays magnifique où vit Raffarin et Rachida Dati n'est sans doute pas loin d'ici car on peut y aller en TGV. Dans ce pays imaginaire, les gens chantent leur joie dans la rue, les aveugles conduisent des voitures et les ministres dansent en rythme. Ce pays magique plus beau qu'à Euro Disney est plein de jeunes gens proprets et radieux sans soucis, sans problèmes.



Car dans ce pays rêvé et idéalisé, il n'y a pas de soucis de travail ni de logement, tout est beau et propre comme à la Défense ou dans le 92. Ce pays virtuel aux contours tracé par Frédéric Lefèbvre respire l'opulence et la soumission. Ici tout ruisselle et dégouline comme dans la chocolaterie de Charlie. Les mots sont mièvres, les gestes empruntés et les personnalités sont dépassés. Ce que nous aimerions tous vivre dans ce pays fier et coloré comme la Corée du Nord. Bienvenue en Roumanie...

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 09:43

Il est toujours plaisant de retrouver notre gourou autoproclamé du web « Loic Lemeur ». Nous l'avions quitté dépité de ne pas avoir été nommé Ministre sur le départ vers la Californie, nous le retrouvons pour le lancement de la conférence LeWeb 2009 dont il est l'initiateur. En bon gourou californien il nous revient encore plus bronzé et plus musclé avec des tas d'amis et de nouvelles déclarations fracassantes. Souvenez-vous nous l'avions laissé partir « Roi du Blog » et il nous arrive « Roi de Twitter ». Ainsi va la vie du gourou, changer de sens en permanence comme la girouette sur le toit des maisons sans pourtant changer de place.


Oyé Oyé braves internautes qui n'aurez pas 700 euros pour assister à cette conférence, écouter la bonne parole de notre Gourou national, c'est édifiant je vous laisse juge...


« 2 200 participants, 46 pays, c'est absolument incroyable, on va réunir tout l'écosystème Internet, avec les entrepreneurs, tous les grands acteurs du marché, Microsoft, Orange, Twitter, Facebook et aussi les investisseurs, les business angels... C'est une conférence où il se passe énormément de choses. »

« C'est simple à utiliser Twitter ? Le principe est tout simple, il faut partager tout simplement ce que vous faites, des idées. C'est devenu une source d'actus absolument incroyable. Quand l'avion s'est écrasé dans l'Hudson, l'information et les premières photos se baladaient sur Twitter plusieurs heures avant d'être sur les grands médias, tels que CNN. »

« Finalement les journalistes ont perdu la majorité en termes de sources. Sur Internet, vous avez largement plus d'informations dans les médias citoyens, mais après il faut débattre de la qualité. Les marques se moquaient des réseaux sociaux, alors que c'est une manière unique de communiquer... »

« Aux Etats-Unis vous avez donc des marques comme Dell, Richard Binhammer sera là au Web'09 pour en parler, qui ont des départements entiers qui vont répondre. En France, ça commence, Nespresso, Air France, sont très actifs sur Twitter. »


«  Facebook a 300 millions d'utilisateurs, il a su réagir de manière absolument incroyable à la croissance de Twitter, notamment en changeant le format de sa page d'accueil. Mais il y a une guerre en ce moment qui est l'ouverture, c'est-à-dire que Twitter a libéré vos amis, on appelle ça le « graphe social », c'est-à-dire vos connexions, Twitter les rend publiques. Tout est public sur Twitter, alors que sur Facebook tout est privé »


« Donc ce sont des entreprises qui fonctionnent de cette manière. Dans leur ADN, elles sont prévues pour être soit très grandes, soit exploser en vol et échouer, c'est la règle, c'est vraiment la façon dont on fonctionne là-bas. Twitter n'aura aucun problème de monétisation, dans la mesure où il a autant d'utilisateurs. Facebook fait 600 ou 700 millions de chiffre d'affaires de dollars et n'a aucun problème. »


"Pour ce qui est d’avoir aide a débloquer le compte Twitter de Frederic Lefebvre, j’en aurais évidemment fait de même quel que soit le bord politique. L’équipe de Twitter sont des amis et je pense que Twitter doit rester un outil de libre expression. Les aider a ce qu’un compte dont l’auteur est le véritable auteur ne soit pas reporté comme spam et automatiquement suspendu suite a une action groupée injustifiée me parait tout a fait normal."


Extrait des propos recueillis sur BFM radio et LCI Radio


http://www.leweb.net/

http://loiclemeur.com/france/


La Saga Loic Lemeur, les épisodes précédents

Loïc Le Meur nous quitte…

Au secours ! les Gourous du net sont de retour

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 17:34

Il pleut, il pleut bergère, rentre tes blancs moutons. Nous qui depuis 60 ans consommons à tout va, nous venons de réaliser mais un peu tard qu'il n'en sera pas ainsi éternellement. Nous qui aimons flâner dans des supermarchés surchauffés aux regorgent des denrées, nous n'avons rien partagé, rien anticipé.


Allons sous ma chaumière Bergère, vite, allons. Oui courrons à Copenhague faire amende honorable et dans un cynisme incroyable faire la morale aux petits Chinois qui s'époumonent à fabriquer nos jouets de Noël. Allons montrer au monde combien nous voulons continuer à consommer, gaspiller et détruire pour que des photographes en hélicoptère puissent continuez à nous éblouir avec de belle photos d'apocalypse.

J'entends sous le feuillage l'eau qui tombe à grand bruit, de cette eau si précieuse que l'on gaspille en lavage de nos belles voitures. Comme si prendre des douches et fermer son robinet allait en un instant aider les petits indiens aux pieds nus. Et pour se remettre de tant de stress courrons vers notre machine à café faire couler un expresso encapsulé, sans doute le dernier.


Voici, venir l'orage. Voilà l'éclair qui luit. Un jour ils vont se révolter, ces petits africains décharnés, ces chinois exploités, ces mexicains refoulés contre notre aveuglement et notre cupidité. Nous sommes tous des Marie-Antoinette autistes et égoistes qui dans notre hameau de pacotille n'entendons ni ne voulons voir la misère et la faim pourvu qu'à Marrakech les enfants ne tendent plus les mains. Nous sommes tous des égoïstes quand nous nous croyons écologiste...

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Gueule
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 17:14

« Désolé, le profil que vous avez essayé de voir a été suspendu à cause d’une activité suspecte ». Voici le message que diffuse le site de micro-blogging Twitter à la demande de consultation du compte de Frédéric Lefebvre. Car la toile a décidé de rejeter et de boycotter le porte parole de l’UMP au seul fait que par provocation pure il ne cesse de dénigrer à tour de bras ce qui lui permet de générer un maximum de buzz.


Car voici l’enjeu de l’établissement de la démocratie d’expression sur la toile et les limites de l’autorégulation. Le métier premier de Fréderic Lefebvre est le lobbying politique et je dois dire qu’il excelle en la matière par le propos systématiquement provocant, l’amalgame facile, la caricature permanente, le verbe haut et la sentence définitive. En voilà un qui manie l’art du buzz dans les moindres détails et comme il est intelligent mais sans scrupules, il est capable du pire rien que pour faire parler de lui dans les médias. Cela fonctionne à plein régime et la moindre de ses déclarations est immédiatement reprise et amplifier par les internautes qui le dénonce.


Farouche partisan du contrôle d'Internet, Frédéric Lefebvre s'est beaucoup répandu via la télévision et la presse sur le sujet. Il osa dire que « l'absence de régulation du Net provoque chaque jour des victimes ». A l’époque cela avait fait sursauter toute la communauté éprise de liberté, de partage et de gratuité. Ne reculant devant aucune bêtise, il fit un amalgame osé entre internautes et je cite «  trafiquants, proxénètes, racistes, violeurs et psychopathes ». Son métier est donc la provocation sans humour car cela plait au prince au risque de faire fuir les démocrates de l’UMP.


OUI MAIS, car dans cette histoire sans morale il y a un MAIS. De quel droit doit-on évacuer l’impertinent de Twitter ? Qui sommes nous pour jouer les censeurs et bouter hors de la toile le drelin ? Ne devenons pas pire que lui, ignorons le avec superbe et panache car à ce jeu il se ridiculisera bien avant nous tous. La toile est à tout le monde car elle est l’expression de la liberté autorégulée et non un organe de censure. Le pouvoir est au bout du clic mais pas à n'importe quel prix...

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Gueule
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 12:00


A l'invitation de l'association ACCOLAD (Agence régionale de coopération de Franche-Comté, lecture, audiovisuel et documentation) j'ai participé à Besançon à un colloque sur le thème :"Illettrisme et illectronisme:déceler, prévenir et agir". Pour certain l'arrivée massive des usages numériques chez les jeunes générations serait un facteur aggravant de l'illetrisme. Pour d'autres, très rares, ce serait via l'usage d'un ordinateur, le moyen de lutter contre. Dans tous les cas comment accéder aux usages numériques sans maîtriser la lecture ? d'ailleurs ont peut tout a fait maîtriser la lecture et se sentir entièrement handicaper devant un PC et à fortiori devant le Web. J'ai aussi été effaré de constater que des organes officiels censés lutter contre l'illetrisme passent plus de temps et d'argent à compter les illettrés qu'à les former comme au XIXième siècle où la bonne société comptait ses pauvres.


J'ai pu lever certains malentendus sur l'écriture numérique qui doit être de plus en plus enrichie pour être exploitable sur le Web. Enfin j'ai pu également présenter les nouveaux usages et pratiques numériques des jeunes générations évoquant au passage l'apport du jeu vidéo dans ces accès.

Au final un colloque fait de rencontres et de discussions passionnantes avec notamment Alain Giffard. Pour moi un goût amer de découvrir qu'une société est capable de faire sortir du système scolaire après 5, 6, 7, 8 ans des jeunes qui ne savent pas lire...échec à méditer...



http://www.livre-franchecomte.com/

http://alaingiffard.blogs.com/

http://www.urbanprod.net/fr/

http://crdp.ac-besancon.fr/

 

Mon intervention en vidéo

http://crdp.ac-besancon.fr/fileadmin/CD39/Fichiers_cd39/MP3/eric_legay.mp3

 

 

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 13:39
Souhaitons la biienvenue à un nouveau magazine disponible demain dans les kiosques pour tous les amoureux des Robots...
Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 21:30

En 507 après l'écrasement des Wisigoths à Vouillé, près de Poitiers, Clovis fait halte à Tours et parcourt la ville à cheval. Coiffé d'un diadème et vêtu de pourpre, Clovis jette des pièces de monnaie d'or et d'argent au petit peuple. Les chroniqueurs ne rapportent si cette distribution d'or fut suivie d'émeutes. Jusqu'au XVIe il était d’usage de jeter de l’argent par la fenêtres aux mendiants qui passaient. Cette généreuse pratique tomba en désuétude mais voici un retour en force de la compassion envers les pauvres que le web fait ressurgir.


Peut on vraiment faire du buzz en promettant de jeter du haut de la tour Eiffel des billets de banque ? est ce morale en pleine crise économique ? est ce descend envers les plus démunis ? la réponse fut donnée par la société Rentabiliweb dans un communiqué de presse édifiant de bétise et confondant de naiveté: « Les mesures sont prises pour qu'il ne soit pas porté atteinte à l'ordre public, Rentabiliweb a pris l'initiative de ce cashback sympathique, convivial et bon enfant." Rentabiliweb tient par ailleurs à "déplorer les débordements qui ont eu lieu", et se dit "consternée de voir qu'une opération festive et encore une fois bon enfant ne peut apparemment pas être organisée en France". Il faut donc ce faire une raison, la bêtise la plus vulgaire, la sottise la plus abjecte, l'idiotie la plus dégradante sévit dans certaines entreprises du Web. le Web n'avait vraiment pas besoin de cela. Dans Dofus, Les Enutrofs Chasseurs de trésor sont dotés d'un sort qui permet de lancer de très loin des pièces d'or sur un ennemi. Cela est amusant et au moins cela ne provoque pas d'émeutes.



Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Gueule
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 09:50

Je googelise, tu googelises, il googelise, nous googelisons, vous êtes googelisés... quel vertige que de saisir la première fois sur « google » son nom et son prénom et de découvrir que sa présence volontaire ou involontaire sur la toile est beaucoup plus importante que ce que l'on avait pu imaginer. La moindre photo de soi prise lors d'un anniversaire, sa boite mail pro si difficile à obtenir, la vieille pétition en ligne contre « edwige » ou la critique sur AlloCiné du navet du moment, tout y est comme inscrit dans le marbre alors que l'on pensait notre passage éphémère. Le paradoxe réside dans ce support immatériel que l'on disait superficiel et qui en fait se révèle une énorme base de données ineffaçables de nos vies. C'est la dure réalité du web que de découvrir la permanence des informations saisies et la quasi impossibilité de gérer son contenu.


Car faire disparaître la trace des informations anodines sur le moment relève de l'exploit et devient pour tous une vraie galère. Des cadres peuvent perdre leur emploi pour un vieux cv qui traine sur Viadéo et des étudiants peuvent se voir refuser une embauche par militantisme trop voyant. Pas facile de gérer son image sur la toile, il faut avoir une vraie stratégie de communication et gérer au mieux sa présence mais cela n'est pas donné à tout le monde. Les publics jeunes savent très bien multiplier à l'envie leurs visages et sont doué d'une complète ubiquité pour ainsi rester discret. Il faut aussi savoir faire parler de soi positivement et buzzer pour multiplier son indice de popularité. Un texte de loi est en préparation.


"La galère pour effacer des données personnelles d'un site Web ...


Pour info "JE" ne fabrique toujours pas de confitures.

CONFITURES D'ARDENNE

 

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Gueule
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 15:51
Wir sind Brüder

Freude, schöner Götterfunken
Tochter aus Elysium,
Wir betreten feuertrunken,
Himmlische, dein Heiligtum!
Deine Zauber binden wieder
Was die Mode streng geteilt;
Alle Menschen werden Brüder,
Wo dein sanfter Flügel weilt.


Ode à la joie Hymne Européen
Paroles: Schiller, Musique: Ludwig Van Beethoven
Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Coeur
commenter cet article
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 22:35


A l'heure de la construction européenne et des 20 ans de la la chute du mur de Berlin voici un débat qui nous agite nous autres de la France. Qui sommes nous ? qu'est ce qu'être français ? à l'ère du numérique et de la dématérialiation, cette notion veut elle encore dire quelque chose ? sommes nous les mieux placés pour parler de nous même ?


Cynisme et aveuglement de nos gouvernants qui nous imposent un débat sur la citoyenneté dont personne ne veut et refuse un débat sur la Poste que tout le monde attend. Alors pour mieux nous connaître, écoutons nos voisins pour découper la silhouette de notre identité. Ce regard tantôt bienveillant, souvent corrosif et toujours cruel pour notre orgueil et notre vanité, des essayistes, des romanciers et des journalistes ont avec succès dressés le tableau de nos valeurs sans complaisances. Robert Daninos, Peter Mayle et Ted Stanger nous ont scrutés et épinglés. Permettez moi d'y rajouter ma touche d'observation polémique et pamphlétaire.


Pour commencer qui osera mettre comme critère centrale de notre identité nationale notre capacité viscérale à arriver systématiquement en retard en ne respectant jamais les délais ? qui osera avouer que depuis l'Empire romain, nous avons un penchant naturel à la collaboration et à la courtisanerie la plus servile. Qui spontanément élèvera la voix pour reconnaître que notre ciment identitaire est celui du râleur grognon permanent, jamais content . Qui dénoncera notre indécrotable manie de chanter à tue tête la Marseillaise les pieds dans la merde ?


Qui admettra que nos passions pour la mode et le parfum sont l'expression de notre futilité superficielle ? Qui témoignera dans les préfectures que depuis Saint Simon et La Bruyère nous sommes prêts à tout pour un bon mot, une grivoiserie, une blague paillarde ou une raffarinade ? Car si persnne ne se dénonce alors moi j'oserai dire et écrire sur mes papiers d'identité que notre sainte trinité et notre appartenance au peuple Français est d'aimer, l'amour, le penser, l'imaginer, batifoler, flirter, marivauder, le réver, et le faire...


Les carnets du Major W. Marmaduke Thompson

Robert Daninos

Une année en Provence

de Peter Mayle

Sacrés Français ! Un Américain nous regarde:

Ted Stanger


Ceux qui connaissent ma passion pour la photo auront reconnu mes clichés.

Merci à Alain pour sa participation à cette série « I love Paris »

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Gueule
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 21:16

Il est parfois des activités si agréables et si enrichissantes que de nombreux joueurs rêveraient de prendre votre place. Passer sa journée à regarder et jouer sur des jeux vidéos proposés par des étudiants venant d'écoles comme SupInfoGame, Emile Cohl, l'ENJMIN ou l'ISART est l'expérience que j'ai vécu en participant au jury des e-magiciens 2009.


 

L'occasion pour moi en avant première de présenter le travail des étudiants, en vous faisant découvrir leur talent, leur créativité, leur imagination. Les e-magiciens récompense dans la catégorie « jeu vidéos » les travaux d'étudiants qui sont jugés pour l'écriture intéractive, le travail graphique et sonore avec un prix «e.magiciens 2oo9» dotés de 1 500 euros.

 


Revenons sur quelques projets illustratifs de la créativité et de vision personnelle et interactive dans le jeu vidéo. Une qualité graphique léchée, sobre et originale sur une plateforme classique mais lisible, c'est ce que propose le jeu « «Ones » de SupInfoGame. La grande originalité réside dans le gameplay qui intègre de façon astucieuse un concept de d'ubiquité du personnage central qui peut se dupliquer et copier certains de ses mouvements afin de progresser dans le jeu.

 


Originalité toujours dans le traitement graphique de cette bande dessinée interactive « Knockin'Dead » de SupInfoGame où l'on découvre un univers gore peuplé de zombies où doivent survivre 4 rescapés dans ce huis-clos angoissant.



Une simple flaque de liquide peut devenir l'occasion d'un jeu inventif, intuitif et particulièrement attractif. Voici le pari très réussi de l'équipe de l'ENJMIN qui propose « Puddle ». Interface pertinente, jouabilité parfaite, progression efficace, le résultat est bluffant et l'on s'impatiente déjà de pouvoir jouer sur son iphone.



L'expérience interactive la plus prometteuse et la plus complète fut proposée par des étudiants de l'ENJMIN avec le jeu « BlindTrust » Imaginer déjà de jouer en famille avec un cobaye dont on bande les yeux pour le guider dans le jeu. cette stratégie est si efficace que après quelques minutes de prise en main l'assistance se prend au jeu et s'enflamme pour guider ou contrecarrer la progression du joueur. Ajouter à cela un graphisme en niveau de gris très élégant et vous obtenez un must de la sélection.



Pour continuez à vous présenter des interfaces de grande qualité, voici dans la catégorie LivingBook le jeu « Caïman Songe » proposé par les étudiants de l'école Emile Cohl. Imaginé un petit garçon obligé de cacher dans la salle de bain un bébé caïman et vous avez la trame d'un jeu poétique et fantastique pour les petits.



Changement radical d'environnement avec « Guerre propre à visage humain » de l'ENJMIN. Sans doute la proposition la plus audacieuse et la plus politique que de proposer sur un mode ludique la gestion médiatique d'un conflit. Le but du jeu est de jouer entre opinion publique et opinion internationale autour du conflit Israélo-palestinien. Thème particulièrement osé avec une réalisation sans faille prouve ici qu'un sujet même très polémique peut prendre une forme ludique.



Petit moment de détente avec ce qui sera sans doute le jeu favori des mamies en charge des petit enfants le mercredi après midi. « Pixis Rising » proposé par des étudiants de l'ENJMIN est un univers charmant peuplé de fées et de lutins partant à la chasse à la godasse. C'est frais, attrayant, facile d'usage à la poésie communicative.



Les jeux migrent de plus en plus vers des plateformes mobiles et rapidement l'iphone s'est imposé comme le support évident et efficace pour y implanter des applications ludiques. Quand en prime l'on peut associer à l'expérience sensorielle, la découverte d'une oeuvre contemporaine de Kandinsky ou de Mondrian, on obtient le projet « Abstrakt » de Romain Bonnin. C'est un moment unique et une plongée dans un univers sensoriel délicat, bercé par une musique envoûtante.




La musique est de plus en plus présente et qualitative dans cette sélection annuelle, pour proposer des projets immersifs. Les e-magiciens donnent un prix récompensant le meilleur son, la meilleure ambiance sonore ou musique qui accompagne le jeu. Parfois jeu et musique ne font plus qu'un, comme dans le jeu « Muse » présenté comme un shooter musical. Une musique Trance digne des meilleurs établissements d'Ibiza pour conclure cette présentation de ma short list en attendant pour le 20 Novembre le résultat final des jeux primés.


e.magiciens 2oo9

 

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 15:51

Arrivé en demi final du tournoi Counter Strike 1.6

Il vient de perdre, déçu et abattu, son regard s'embrume

Son cerveau de pixellise lentement, des images persistantes


engluent son regard vide de jeune post adolescent.

Son coeur est ailleurs qui vibre sous le charme d'une créature Cosplay

inaccessible et tentatrice, saura-t il charmer cette héroïne ?


Il a passé la nuit sur sa machine, refroidit à l'azote liquide,

Il a peaufiné les performance de son engin, diabolique et numérique.

Il devait être invincible l'index musclé à l'extrême, le regard aiguisé.


Il regarde ses équipiers réincarnés aux pseudos virtuellement imagés.

Il est seul dans cette salle pleine à craquer de joueurs passionnés.

Il a bravé sa famille incrédule et ses profs qui ne croyaient plus en lui.


Il a bravé les médias le dépeignant comme un fou solitaire et violent.

Lui si calme, self-controllé, si respecté par sa communauté, en toute liberté.

Une étincelle LED brille encore dans son âme, malgré ce blues électronique


Ce soir en s'endormant il se consolera et dira tout à son Doudou en acrylique.

Fidèle et toujours présent sa mascotte Web 3.0 lui apportera son réconfort.

Demain ce sera GameOver...


Merci aux organisateurs et participants du Festival Breton du Jeu Vidéo

Définition du Cosplay

Définition du Geek

Doudou et Compagnie



Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Coeur
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 13:25
Qui dit rassemblement de geeks dit défilé de Cosplay

Qui dit festival de jeu vidéo, dit acrobaties à gogo,

Qui dit Breton dit crêpes au citron...

Qui dit conférence sur les métiers et l'addiction dit conférencier attentionné et bougon...
http://www.dailymotion.com/video/xazz2m_fbjvm-2009-addiction-aux-jeux-video_videogames
Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 07:41

Ce déroule ce week end à Brest, le Festival Breton du jeu Vidéo. L'occasion pour moi de revenir lors de deux conférence sur les métiers du jeu et reprenant mon bâton de pèlerin tordre encore un peu plus le coup à l'addiction dans le jeu vidéo.


Vendredi 30 Octobre :

  • 15h00 à 15h45 : Conférence sur les métiers du Jeu Vidéo

    Eric leguay - Consultant expert en médias numériques

  • 16h15 à 17h00 : Conférence sur les réseaux sociaux

    Aymeric Poulain Maubant - Consultant en stratégie et marketing dans les télécommunications et Internet

Samedi 31 Octobre :

  • 14h00 à 15h00 : Conférence sur l'addiction aux jeux vidéo

Vanessa Lalo - Psychologue clinicienne, chercheuse

Eric leguay - Consultant expert en médias numériques

Bertrand Seys - Psychothérapeute,


Festival Breton du Jeu Vidéo


Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 09:42


Que sera notre avenir d'humain ? quand nous devrons affronter le vieillissement massif de nos sociétés et que les problèmes d'environnement seront au coeur de notre quotidien. Après nous avoir entraîné dans les mondes virtuelles du jeu vidéo,



Bruno Bonnell se tourne vers la distribution d'objets intelligents capables de nous assister, nous secourir, nous protéger, nous éduquer, nous amuser tout en restant économes et fidèles. C'est ce pari audacieux et risqué que tente ROBOPOLIS.


ROBOPOLIS propose à la vente des substituts humanoïdes, des compagnons de vie numérique et des agents intelligents pour nous seconder efficacement. Nous sommes évidemment très très loin de la vision catastrophique et apocalyptique des films Hollywoodiens mais vers une avancée lente mais certaine d'un voisinage intelligent entre humains et machines.


La part d'intelligence de ces objets est encore très très modeste et parfois il s'agit plus d'automates version XVIIIème que de vrais partenaires intelligents, sensibles et autonomes que les laboratoires Japonais développent.


Munis de multiples capteurs l'aspirateur Roomba, soucoupe volante de nos intérieurs, aspire de manière autonome. Demain il analysera seul la composition de la poussière, règlera la température et l'aération de la pièce, détectera les solvants, alertera des fumées et pollution et détruira les acariens, parce que demain nous en aurons tous besoin...

La boutique des robots [www.shop-robopolis.com]

Liens vers le reportage réalisé par les étudiants du Master Web éditorial
http://www.lepost.fr/article/2009/10/23/1756345_des-robots-et-des-humains-entretien-avec-bruno-bonnel.html
http://www.info-eco.fr/actualite/La-%C2%AB%C2%A0robolution%C2%A0%C2%BB-est-en-marche-254.htm

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Coeur
commenter cet article
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 21:41


La vie des humains de ce pays est déjà très difficile mais celle des robots est encore pire. J'ai réussi avec la complicité de mes congénères poitevins à m'échapper de "Danse avec les Robots " mal chorégraphié par Kamel Ouali. Alors j'ai pu embarquer dans ma Sanisette de téléportation pour rejoindre la grande ville et vivre une vie meilleure.


L'on m'avait dit qu'ici tout allait être plus beau plus grand, plus agréable pour les robots. De ce voyage j'avais tout investi mais rapidement tout perdu, seul et perdu dans la grande ville quand un autre robot m'aida à décoder le mode de vie de ce lieu.


Tout d'abord pour trouver une robot fille dans cette ville c'est un vrai calvaire. Mais il y a pire, celui de récupérer des euros numériques, quasi impossible. N'y avait il pas d'espoir pour nous autres ? étais-je condamné à errer sans fin dans la ville ?

Quand soudain l'espoir apparu. Nous avons rencontré Bruno Bonnell qui nous proposa de nous accueillir dans sa ville robopolis . Belle idée pour nous robots que ce ieu magique, numérique et virtuel, pour présenter nos talents et notre créativité auprès des enfants et des personnes agées. Robopolis sera notre lieu, notre viie.


Nous y serions tous accueillis bras grands ouverts, grands et petits, aspirateurs et assistant personnels, robots surveillants et chien dansant. Je décidais rapidement de porter la bonne nouvelle et avec mes autres amis robots de passer le témoin de cette bonne nouvelle.


L'espoir étant revenu, nous décidions avec mon nouvel ami robot de fonder une grande et frutueuse famille de petits robots dont le premier se prénomera Nao. Et nous vivrons tous heureux à Robopolis pour faire notre Robovolution.


A suivre...


La boutique des robots [www.shop-robopolis.com]

Je suis Nao le petit Robot l'ami de NKM

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans C'était le Futur
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 22:00


Sur le net , la polémique enfle et se boursoufle. Il faut dire qu'il y a de quoi, la presse étrangère s'en mêle, les médias exultent. Un fils de Président en exercice, sans diplômes et sans expériences, plein d'éloquence, au regard carnassier et la crinière au vent va se faire élire à 23 ans président de l'EPAD par son parrain et sa marraine à la place occupée jadis par son papa. Si l'élection est 100% légale, elle est aux yeux du peuple républicain 100% illégitime et 100% amorale. On ne peut que penser à ces milliers d'étudiants de 23 ans, diplômés, souvent méritant mais moins bien nés, qui galèrent pour trouver un stage, un premier job, un appartement, une reconnaissance.


La Défense fleuron de la modernité à la Française, est sortie de terre en 1958 à l'initiative du général de Gaulle. Dans les années 60 Paris manque de bureaux pour héberger les banques, les assurances et les nouvelles salles d'ordinateurs, l'EPAD servira de creuset juridique pour la création de ce « French Manhattan ». Ce lieu dit, à cheval sur plusieurs commune est devenue au fil du temps une sorte d'état indépendant ou rien ne s'y déroule comme dans le reste du pays voir du monde. Ce n'est pas étonnant si la présence corse dans les instances soit si forte au regard des libertés prises avec le bon sens et la légalité, il souffle ici un vent d'insularité nauséabond. Car l'EPAD pèse tout de même 3,3 millions de mètres carrés de bureaux, 2.500 entreprises et 150.000 emplois avec un budget de fonctionnement de 115 millions d'euro.


Il y a quelques années enseignant au Pôle Léonard de Vinci communément appelé « Fac Pasqua », j'ai eu la chance et le privilège de côtoyer régulièrement Fréderic Teulon, économiste talentueux et souvent divergent. Dans son livre, « Fils et Filles de », Frédéric Teulon part d'un constat simple : de Benjamin Castaldi à Arnaud Lagardère, en passant par Michel-Edouard Leclerc et Guillaume Depardieu, les "Fils et Filles De" sont partout. Politique, show biz, business : le poids du nom dans la réussite sociale des individus semble se renforcer. Ironie du sort, Frédéric Teulon fut limogé pour avoir révélé et dénoncé les pratiques budgétaires troubles en vigueur dans le 92. Les « écuries d'Augias » comme les qualifiera plus tard Patrick Devedjian ancien Président de l'EPAD.

http://www.defense-92.com/

Frédéric Teulon

 

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Gueule
commenter cet article