Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 13:44

ParisGamesWeek02.jpg

Amicalement, vous êtes invités à parler des formations aux jeux vidéos lors du Paris Games Week de Paris. Vous répondez présent, car depuis de nombreuses années, vous côtoyez de nombreuses écoles et vous y enseignez avec un immense plaisir. Voici que dans un papier saignant, vous vous retrouvez cité, non sans malice, avec une pointe revancharde non dissimulée . Sur le moment, amusé, vous vous dites, quel dommage de parler ainsi des écoles et du secteur, mais c'est en lisant une grande partie des 232 commentaires, qu'il vous prend furieusement l'envie de réagir...

Gamekult01.JPG

Donc à Monsieur Yukishiro, de Gamekult.com, voici ma réponse quant à votre article, me sentant libre de le faire car n'étant attaché à aucune école et œuvrant avec fierté pour l'ENJMIN, Gobelins, Paris Sorbonne IV, IPAG, et même en Chine etc... Ne vous trompez pas de cible, et ne vous trompez pas de combat. Les écoles que vous citez sont d'excellentes écoles et le niveau des étudiants est de qualité très professionnel. La majeure partie des enseignants sont également partie prenante dans le jeu et sont animés de la même passion que les étudiants. C'est d'ailleurs la passion qui nous anime tous, quotidiennement pour promouvoir le jeu, promouvoir le niveau des enseignements et assurer le placement optimum des étudiants.

ParisGamesWeek-copie-1.jpg

La réalité économique de notre pays et du secteur du jeu vidéo n'est pas celle dont nous rêvions, nous en sommes les premiers attristés. Il y a beaucoup de compétence, de créativité et de savoir faire mais très peu d'entreprises ayant une taille critique suffisante pour assurer un placement satisfaisant. Bien souvent et dans l'ombre, nous faisons tous du lobbying auprès des élus, des organismes pour que ce secteur dont nous savons tous qu'il est d'avenir, soit financé, aidé dans son développement et que surtout les juniors puissent s'y épanouir et apporter leur créativité. Ce combat est permanent et tous les acteurs y participent car nous voulons tous, vous comme moi que ce secteur soit puissant.

PGW13-copie-1.jpg

Alors il est vrai et je ne m'en cache pas que bien souvent les offres viennent de l'étranger. Non pas que la situation économique ou que le secteur du jeu soit plus florissant, simplement le talent et le professionnalisme des étudiants Français est très largement reconnu. C'est au contraire un atout formidable que de vivre une telle expérience et surtout une ouverture sur d'autres cultures pour revenir ensuite fonder pourquoi un studio. Lorsque je fais des interventions dans des collèges, 90% des élèves rêvent de travailler dans le jeu vidéo. C'est génial mais il y aura peu d'élus, comme il y a très peu d'élus dans l'industrie du cinéma, du design, du stylisme, de la gastronomie ou de la chanson.

SuperMario.JPG

Faisons plutôt front commun au lieu de nous envoyer des responsabilités sur des éléments qui nous dépassent. Vous et moi continuons la promotion et le soutien des talents, levons des fonds, faisons du lobbying auprès de nos élus, mettons en avant la créativité et le talent , aidons par nos réseaux les plus belles entreprises, soyons Web 2.0 dans nos idées et soudons cette communauté de joueurs dont l’objectif de réussite est commun pour qu'en effet l'industrie française du jeu vidéo devienne prospère.

 

http://www.gamekult.com/actu/france-les-juniors-candidats-non-grata-A0000097494.html

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Gueule
commenter cet article
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 11:16

ConfNoisy.JPG

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 11:11

 

Voilà, nous sommes le 11 Novembre 2011, il est 11 heures et 11 minutes. Il ne s'est rien passé, pas de tremblement de terre, ni d'invasion d'extraterrestres et encore moins de BigBang. En chiffre nous pouvons lire le 11-11-2011, qui est un chiffre palindromique, ce qui fait le nombre 8 en numérologie. En Chine le 8 "ba" représente la prospérité, ils vont en avoir besoin en cette fin d'année, si les européens achètent moins de jouets pour Noël. Habituellement Apple par la voix de son Maitre Steve Job aurait organisé une monumentale KeyNote pour le lancement de son révolutionnaire iPad3 ou peut être son tout autant révolutionnaire iPhone5. Cette année, il n'en sera rien. Rendez-vous le 21.12.2012.

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 23:44

GameStory.jpg

Enfin le jeu vidéo est officiellement reconnu comme un art et une culture populaire en entrant par la porte (dérobée) du Grand Palais. L'exposition Game Story qui se tient jusqu'au mois de Janvier, retrace l'aventure du jeu vidéo depuis sa genèse. Après la superbe exposition MuséoGames organisée au CNAM, le jeu vidéo fait l’événement culturel de cette fin d'année. Certes nous sommes tous dans l'impatience de la création d'un musée permanent, mais pour l'instant il faudra faire avec ces expositions éphémères.

GameStory02.jpg

Il y avait du beau monde pour cette inauguration, avec en tête d'affiche notre ministre de la Culture Fréderic Mitterand qui engagea une partie de « Pong » avec Monseigneur Emmanuel Philibert de Savoie. On pouvait également y croiser Cyprien, buzzer avec parodie et brin d'humour sur le Numérique. Le jeu vidéo ne fait plus peur, après avoir intrigué il fait salon. La qualité de l'expo organisée par la RMN est à l'image de la nouvelle perception du jeu vidéo dans notre société.

 

 

Si l'on regrette une mise en scène un peu austère et dépouillée et si l'on préférait l'ambiance caverne d'AliBaba crée au CNAM par Pierre Giner, les puristes trouveront ici les machines, les cartouches de jeux, les affiches, les personnages et les écrans mythiques. Le parcours, séparé en deux rangées, part des origines pour atteindre notre quotidien avec un iPad sur lequel tourne AngryBirds, le tout concentré en un demi siècle.

GameStory03.jpg

Petits et grands se plongeront dans leurs souvenirs pas si lointain où l'on pouvait compter les pixels à l'écran et où de nouvelles interfaces promettaient un avenir rayonnant à grand coup de laser et de PowerGlove. Les plus jeunes retrouveront le plaisir d'un gameplay épuré mais très efficace avec des manettes antédiluviennes. Les images iconiques et les marques emblématiques sont présentes comme la défunte DreamCast, dont le deuil n'est pas encore digéré.

GameStory07.jpg

Pour moi, ce fut l'occasion d'accompagner la première promo du mastère IDE (Interactive Digital Experiences) de Gobelins. On manipule, on joue, on échange, on croise des regards complices sur une vieille console, on se « fight » sur un mario. Moi je veux m'affranchir du code diront certains alors que d'autres au contraire affirmeront que le code est l'ADN de toute création. Le débat est ouvert et l'année sera riche. Vous pouvez retourner jouer...

Game Story. Une histoire du jeu vidéo

MuséoGames

Jeu vidéo et Autodérision

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 10:48

 

La Chine me manque encore et toujours, c'est entendu, et mon prochain séjour n'est pas encore confirmé. Alors j'ai opté pour une stratégie inverse, depuis hier j'ai donné mon premier cours à la section internationale de l'IPAG, composé de 45 étudiants chinois. Si j'enseigne déjà à l'IPAG, c'est une grande première que d'avoir ainsi une classe Chinoise, enthousiaste et participative. Mon sujet de conférence touche les réseaux sociaux et les technologies numériques. Mon objectif avec ces étudiants technophiles est de réaliser un Tumblrde productions personnels que j'aurai le plaisir de vous présenter afin de vous y faire contribuer. Rdv à la fin de l'année...

 

http://www.ipag.fr/

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Coeur
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 17:51

"Parce que dans la mythologie grecque, les Danaïdes (en grec ancien Δαναΐδες / Danaídes) sont les cinquante filles du roi Danaos. Elles accompagnent leur père à Argos quand il fuit ses neveux, les cinquante fils de son frère Égyptos. Après qu'ils ont proposé une réconciliation, elles épousent leurs cousins et les mettent à mort le soir même des noces sous l'ordre de leur père. Les Danaïdes sont condamnées, aux Enfers, à remplir sans fin un tonneau sans fond.*"

 

 

 

 

*Wikipédia

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans C'était le Futur
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 07:41

 

Il n'y a rien à ajouter, quand la propagande la plus primaire, la plus simpliste et sans doute la plus bête rencontre le service de  communication d'un groupe de distribution. A suivre sur la toile et à méditer...

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Gueule
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 08:46

rebus.jpg

La campagne électorale pour les présidentielles a commencé. D'abord lors de la primaire puis dans les médias et surtout sur la toile. Ce sera la première campagne réellement déterminante et déterminée sur le Web. Malgré les tentatives « participatives » de 2007, c'est un candidat télévisuel et télévisé qui l'a emporté. Cette fois la toile aura un rôle à jouer, de tweet en facebook, de moins en moins modeste, car autoproclamée vraiment libre et populaire. Attention aux belles envolée lyriques sur le pouvoir du Clic. La révolution numérique en Tunisie a donné un pouvoir islamique agrémenté d'un joli nez rouge qualifié de « modéré » ; les femmes, les homosexuels, les athées, les filles mères, les femmes divorcées, les fan de mode, de cinéma, de littérature, de saucisson et de liberté de pensée apprécieront.

DeconnePasFrancois.JPG

Un tumblr a retenu mon attention, comme élément décalé et créatif du lancement très prématuré de cette campagne. A droite notre sauveur de l'Univers, à gauche le roi des ex, ex mari de candidate, ex premier secrétaire et ex boudiné. Les soutiens se partagent pour la réélection de l'un, pour l’élection de l'autre. Il faut faire le plus de buzz pour soutenir son candidat et la tortue partie très tôt encore plus besoin que tout autre. Attention à ce que la France vieillissante et provinciale ne préfère au candidat numérique le candidat Bonapartiste. C'est ici que se dessine la barrière générationnelle entre les gavés de pixels et les Papys Mamies loisirs créatifs. Lequel des deux camps gagnera ? alors tweetez maintenant...

Déconne pas, François

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Coeur
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 09:16

 

Une vidéo technophile et tactile présentée par Microsoft pour anticiper nos usages de productivité personnelle. A défaut de contact humain, et de chaleur humaine, le "touch" devient la nouvelle règle dans un futur asseptisé où roule des SMART de 1994. Et si cet avenir plus fiable, efficace et ouvert de Microsoft se dessinait sans Microsoft ?

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans C'était le Futur
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 07:38

PGW16.jpg

Comme la Fashion Week, le Paris Games Week, devient le rendez vous incontournable et marketing des grands jeux édités. Les joueurs viennent en foule bien au delà de ce que l'organisation peut accueillir et organiser. Les chiffres prouveront l'engouement, et les allées surchargées ; la frénésie. Je n'ai plus de voix, les oreilles explosées et les yeux encore dilatés d'images pixelisées. Les équipes marketing scrutent attentivement vos réactions et votre engouement pour « sentir le marché ».

PGW08.jpg

Certes nous sommes encore à des années lumières d'un E3 mais les éditeurs commencent à jouer le jeu du spectacle vivant. C'est racoleur et vulgaire, c'est violent et dégoulinant mais on aime cela. Le joueur retrouve ses héros parfois en chair et en os ou plus simplement en plastique géant histoire de poser pour son profil FaceBook. Tout le monde se prend en photo...fait la queue dans le froid, fait la queue pour jouer, fait la queue pour manger.

PGW22.jpg

Les CosPlayers non officiels sont encore timides dans les allées et moins motivés qu'au « Paris Manga » mais l'esprit y est. La technologie est omniprésente avec des écrans toujours plus grands, de la 3D à gogo et des sensations toujours plus bluffantes dès les jeux de premier age. On en a plein la vue, plein les oreilles, d'explosions et de sensations de vitesse sans sortir de son salon. Vous ne le saviez pas mais dans les chambres de vos ados, c'est déjà la guerre.

PGW10.jpg

Pourtant cette année est stratégique et cette fin d'année problématique. Est ce que les ventes de Noël seront au rendez vous à l'heure de la crise Européenne ? Est ce que les éditeurs déjà bien mal en point pourront survivre à la dépression qui s'annonce ? Est ce que la dématérialisation déjà en marche du jeu vidéo ne va pas balayer ce salon façon « Arts ménagers » ? Aurons nous un jour un salon pour les jeux FaceBook ou L'Appstore ?

PGW15.jpg

Voilà le salon c'est refermé, SuperMario est reparti en Kart, Zelda reprend sa quête, StarWars prépare une nouvelle république, Battlefield continue sa guerre contre Call Of Duty et les lapins crétins partent envahir nos petits écrans. La force du clic est en nous, vous pouvez retourner jouer...

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Coeur
commenter cet article
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 21:55

PGW17.jpg

Je m’appelle Claude, j'ai eu 15 ans en 1951. J'ai connu la guerre, pas vraiment en fait car mes parents m'avaient envoyés à la campagne chez mes grands-parents. J'aimais la campagne, les poules, les vaches. Je faisais un peu n'importe quoi, j'obéissais pas beaucoup et mes grands parents ne savaient pas trop comment m'occuper. Un jour en classe j'ai sympathisé avec le fils du notaire. Mais en rentrant de chez lui comme il m'avait offert du chocolat, ma grand mère me gronda sévèrement. Elle pensait que je me lançais dans le marché noir. Je ne savais pas ce que c'était le marché noir, on manquait de tout.

PGW09.jpg

Et puis il y avait les filles, mais je n'avais pas le droit de sortir, alors je faisais le mur. Je rêvais d'aventure en lisant des livres, je voulais voyager. Aujourd'hui les jeunes sont si libres, si indépendants. Je ne les comprends pas vraiment, ils sont toujours avec des écouteurs sur les oreilles et puis il y a leurs jeux vidéos. Ils ne font pas leur service militaire mais ils jouent à la guerre. La guerre c'est pas un jeu, mais par pour eux. Ils sont violents ces jeux mais pas mes petits enfants, je ne les comprends pas vraiment...

IMGP2397.JPG

Je m'appelle Thierry, j'ai eu 15 ans en 1978. Cool mes parents me laissaient faire ce que je voulais. Ils disaient que c'était à la mode. Moi en revenant d'aller voir le film « StarWars » je ne rêvais plus que de films de sciences fictions. Je rêvais d'ordinateurs et de navettes spatiales, d'engins futuristes et de robots. Avec mes copains on faisait des combats de sabre laser. Pour Noël j'avais commandé une console Atari. Mes parents étaient contre la télé, ils disaient à longueur de temps que la télé c'est bête et que cela rend stupide. Pourtant ils m'ont acheté ma première console, j'ai joué à Pong pendant des heures.

PGW24.jpg

Les filles ? on y pensait tout le temps, mais les filles, c'est très compliqué. Elles voulaient jamais jouer aux jeux des garçons et elles n'aimaient pas les robots et les monstres. Les filles rêvaient de Claude François et de Michel Sardou mais nous leur apprenions à fumer en cachette. Mes enfants, n'ont le droit qu'à une heure de jeux vidéos par jour et c'est bien suffisant. D'ailleurs je les ai inscrit à plein d'activités. De temps en temps j'aimerai bien jouer avec eux, mais ils gagnent tout le temps. Je trouve leurs jeux violents mais ils aiment ça. Ils jouent tout le temps même les filles, pour eux StarWars est un jeu vidéo, même Tintin... ils ne respectent plus rien.

PGW13.jpg

Je m'appelle Julien, je vais avoir 15 ans. Le jeu vidéo, j'adore. Je joue sur ma DS mais j'aurai préféré une DS-3D, ou un téléphone 3D. A la maison je joue avec mes parents à la Wii, mais les Lapins Crétins, c'est bon pour ma grand-mère ou ma mère. Je laisse gagner mon père à FIFA. Moi je rêve d'avoir 18 ans pour jouer à des vrais jeux. Bon je connais déjà CallOf ou Battlefield, j'ai déjà joué chez des copains. J'ai récupéré le vieux PC de mon père, dur dur de jouer dessus. Mes parents m'autorisent les jeux de 16 ans. Sur internet j'aime bien Trackmania ou Dino-RPG avec mon petit frère.

PGW18.jpg

Les filles ? Ben elles jouent avec nous, surtout avec leur portable, j'aimerai bien en trouver une qui accepte de sortir en Cosplay avec moi, en Assassin's Creed. Sinon, les jeux en 3D sont superbe c'est comme au cinéma, même mieux car on est dans l'action. C'est sur si mes parents achètent un écran 3D je branche ma PS2 avec des jeux de fou. Bon en attendant mes parents veulent que je travaille pour avoir le bac, j'aimerai bosser dans les effets spéciaux, la 3D, les jeux vidéos.

PGW20.jpg

 

"toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans C'était le Futur
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 08:45

ParisGamesWeek.jpg

Retrouvez moi Samedi sur le stand de l'ENJMIN

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 16:29

WSIM12.jpg

Dès le premier pas posé sur le sol Chinois, l'affaire est entendue, l'escalator qui vous mènera au parking est allemand, comme la voiture officielle qui vous attendra, une Audi sans doute. Le TGV local est Allemand même s'il déraille, comme les ascenseurs et le métro et la majorité des biens d'équipements. Ici la démondialisation se décline en Allemande façon « Deutsch Qualität ». « VolksWagen » ne veut il pas dire « Voiture du peuple » ?

WSIM87.jpg

Si vous en doutiez, il suffit de regarder les destinations au départ de l'aéroport régional ou vous attendez patiemment, toutes les villes Allemandes sont représentées. D'ailleurs venant de Paris il est plus simple de passer par Frankfurt pour rejoindre Shanghai. Lorsque vous croiserez un occidental il est fort probable qu'il soit allemand, idem pour les touristes. Mais alors qu'en est il de la présence Française en Chine ?

SEPHORABeijing.jpg

La côte de popularité de la France est ici plutôt élevée malgré les fâcheries autour du Tibet, notre capital sympathie est à peine écorné. C'est certainement le mot Paris que l'on distingue le plus dans les grandes métropoles, pour y désigner le luxe, l'excellence, le bon goût et le raffinement. Cosmétiques, alcool, vin, design et mode font comme partout le plein, de marques hexagonales. Parce que nous le valons bien, l'Oréal est omniprésent et parfois unique représentant, dans les SEPHORA qui fleurissent dans chaque grand centre commercial.

Insolite71

Coté technologie, la guerre est perdue, l'Allemagne, la Corée, le Japon et les USA sont plus crédibles et mieux armés. Le seul groupe industriel encore visible est le groupe PSA avec Peugeot et Citröen qui arrivent réellement à concurrencer Volkswagen. Pour le reste c'est La Mode, La Mode, La Mode qui assure notre visibilité même si la production est sans doute locale. Cela ne suffira pas à redresser notre balance commerciale.

Insolite59

A coté de ce marquage à la culotte des grandes marques et enseignes on croise des références cocasses et attendrissantes de notre bon vieux pays. Le pain perdu de ce grand hôtel est forcement français, comme la devanture de ce marchand de vin mal inspiré dans l'ordre des couleurs de notre drapeau national. Pour la soif une petite bouteille d'évian vendue à prix d'or troublera à peine CocaCola. Enfin « le Français » comme langue la plus difficile à apprendre pour les Chinois, ne les empêchera pas de danser sur David Guetta.

WSIM21.jpg

Il nous reste encore un peu la culture et le cinéma pour percer à coté des productions Sud-coréennes ou HongKongaises. Sophie Marceau et Jean Réno restent des stars incontournables et Romain Duris l'icone romantique. Si vous demander à une jeune Chinoise son rêve, elle vous dira; se marier et passer sa Lune de miel à Paris, sur le pont neuf à voir briller la tour Eiffel. Que de clichés me direz vous, certes nous les véhiculons et les entretenons mais pour un pays de 60 millions d'habitants c'est pas si mal et même enviable par rapport à d'autres nations moins visibles.

WSIM15.jpg

Reste à profiter commercialement de cette notoriété et là ce n'est pas gagné, nous sommes même en panne d'idées. La prochaine fois que vous croiserez un touriste chinois, saluez le et remerciez le de venir un peu dépenser chez nous ce que nous avons fait produire chez lui.

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Coeur
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 10:01

Logo5-.JPG

Comment les technologies numériques changeront nos vies dans 5 ans ? est ce que propose Jeudi 13 Octobre, le forum 5+. Telle une énorme boule de Cristal, c'est la Géode qui servira d'oracle pour nous faire toucher du doigt notre avenir proche. Comme je passe mon temps à clamer haut et fort que le «Présent n'est que Futur passé », je vais me confronter à ce que l'on peut déjà pressentir pour les années 2016. Pour certaines industriels (santé, automobile, BTP, Chimie), 5 ans est un délai très court, car le temps de la recherche, de l'innovation, du test et de la mise en application implique une durée et une maturation longue. Il en va de même pour les mutations de notre société, qui peuvent être très rapides. Elles sont aussi parfois très très lentes, comme l'évolution de l'Habitat où l'on peut constater qu'à l'heure de la maison « Bois passive » , la maison de « Maçon » fait encore des ravages dans nos campagnes.

Forum5-.JPG

Le numérique, est un domaine et un secteur de développement, où les mutations et les changements s'opèrent à la vitesse de la lumière et où 5 années relèvent de la « Futurologie ». Ainsi, il y a 5 ans passés, en 2007, qui aurait parié sur le succès des tablettes ? Qui aurait imaginé la suprématie de Facebook ou le poids révolutionnaire de Tweeter ? Personne et même pas moi. Regardons donc ces projets qui seront dévoilés lors du Forum avec attention. La santé, l'éducation, les transports, le jeu vidéo, intègrent et intégreront toujours plus de révolution numérique. Faisons en sorte qu'un futur Steve Jobs trouve un garage pour imaginer le futur...

 

http://www.5plusforum.com/

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 06:20

PhareDefense.jpg

Alors que la France souffre cruellement du manque de logements et que la Défense voit s'annuler une à une les projet de tours chères au Président, la Chine connaît une frénésie constructiviste. Le territoire est couvert de chantiers et les grandes villes explosent avec des quartiers d'affaires titanesques et des centres commerciaux décathloniens. Il n'y a pas d'endroit vierge ou ne pousse une grue et un projet résidentiel.

WSIM82.jpg

L'aspect le plus marquant de ce délire urbaniste est la construction de grands complexes de tours d'habitation aux noms évocateurs et a la présentation toujours luxueuse. Ocean Drive, Luxury, private, High Level, Life system, sont désormais des mots communs de la « middle classe chinoise ». Il est étonnant de constater qu'ici, un appartement dans une tour peut être considéré luxueux alors que nous autres occidentaux n'y voyons que des clapiers verticaux.

WSIM68.jpg

A part à Manhattan et Hongkong où certains « condominium » peuvent prétendre à l'appellation grand luxe, bien souvent il ne s'agit ici que de HLM prétentieux au standing tapageur et à l'architecture rebutante. Ces tours fleurissent comme des herbes folles masquant tout horizon. Nous sommes loin du modèle pavillonnaire Américain de Kaufmann&Broad et chez nous au modèle maison de maçon de Bouygues. Personne ne rêverait de vivre là.

WSIM92.jpg

Particulièrement intrigué par cette vision de la modernité occidentale largement entretenue par la publicité et les magazines Chinois, j'ai poussé la porte d'un prometteur. Comme partout, au centre de l'agence trône une jolie maquette idéalisée, avec des espaces verts parsemés d'enfants qui jouent dans un noman's land futuriste. Un complexe c'est d'abord une bonne vingtaine de gratte-ciels à habiter, tous identiques parfaitement alignés comme les soldats de terre cuite de Xi'an.

WSIM103.jpg

Ensuite, nous trouvons un exemple de décoration intérieur d'un salon « modèle expo » tel que l'on pourra en découvrir un dans une tour. Le plan type est généralement un F4. L'appartement témoin se compose d'un séjour avec salle à manger, d'une chambre pour les parents, d'une chambre pour l'enfant unique et une dernière chambre pour les grands parents qui finiront leur vie ici. C'est d'ailleurs le seul modèle proposé, les options incluent la présence d'une terrasse, d'une loggia ou d'une cave à vin attenante à la cuisine.

WSIM93.jpg

Le standard de vie est occidental copiant « l' American way of life » le plus polluant possible. la climatisation est omniprésente, la cuisine est équipée et la salle de bain avec bain à remous. Le plus surprenant pour nous est que l'on peut acheter son appartement tout équipé, meubles inclus. Le style proposé est souvent d'inspiration « coloniale Britannique » ou faussement moderne mais toujours de mauvais goût. Si cela produit son effet d'opulence, cela transpire toujours le bas de gamme.

WSIM94.jpg

Le prix au mètre carré dans ces « condos » les plus luxueux peut atteindre les 3 000 euros à Shanghai ou Pékin, pour des appartements de 100 m2, équipés et meublés. C'est la classe moyenne qui est clairement visée, car elle explose et copie de plus en plus les standards occidentaux. Que deviendront dans 10 ans ces « machines à habiter » aux finitions précaires et que penseront les enfants uniques élevés ainsi dans des villes sans horizon.

Castro1.jpg

De retour en France, je n'a pu que constater amèrement que même le dernier projet « Phare » de la Défense est puissamment critiqué et ralenti par les riverains et que le projet des deux tours résidentielles jumelles « Hermitage Plaza » est encore sur la sellette. En échange rien n'ai proposé, tout est gelé, il est impossible de se loger. Nous n'aurons pas comme à Malmö de Turning Torso, et les projets novateurs de tours écologiques de Castro pour le Grand paris sont engloutis avec la grosse dette.

 

 

http://www.ladefense-seine-arche.fr/les-lieux-du-projet/la-defense/le-plan-de-renouveau/une-offre-tertiaire-durable/tour-phare.html

http://www.castrodenissof.com/FR/projet/fiche.htm?id=79

http://www.turningtorso.se/

http://www.hermitage.fr/

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans C'était le Futur
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 06:58

stevejobs.jpg

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 20:14

Apple20ans02.jpg

En 1997, pour fêter ses 20 ans, (fondé en 1976), Apple lança un incroyable ordinateur dénommé le Spartacus. Un design soigné, dans une livrée grise avec un écran plat monochrome et un look futuriste. Il y a peu de chance que vous ayez croisé un jour cet ordinateur sur un bureau car seulement 600 pièces furent vendues en France. A 9 995 USD, l'engin était coûteux avec de piètres performances.

Apple20ans01.jpg

La légende veut qu'Apple ait volontairement limité les ventes de ce « bijou » à 12 000 exemplaires, allant même jusqu'à faire croire que les moules furent détruits. La réalité fut plus direct, et beaucoup moins poétique, ce Macintosh des 20 ans fut un bide complet, et personne ne s'arracha l'engin qui finit soldé à 1 995 USD. Déjà à l'époque, c'était une révolution...

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans C'était le Futur
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 07:18

WSIM102.jpg

Il est inévitable de parler gastronomie à un chinois, car c'est une passion, mais également aux français car c'est une curiosité. La richesse de la cuisine Chinoise, l'étendue des saveurs et le foisonnement des mets donneraient lieu à un blog dédié. Je vous passe l'habituelle question de savoir si j'ai mangé du « chien » alors que j'ai dégusté du serpent et du ragondin, nous ne polémiquerons pas au moment de reposer sa fourchette, rassasié d'un dominical Lapin à la moutarde. Pôv Pimpin...

WSIM49.jpg

Donc un dîner Chinois est une véritable expérience que je ne cesse de raconter dans ce blog tant elle est aux antipodes de la piètre nourriture servi dans les pseudo restaurants au titre ronflant comme « La Grande muraille ». Allons donc de ce pas fréquenter un haut lieu de la gastronomie Chinoise avec comme spécialité ; les raviolis et autres bouchées vapeur. Les tables rondes sont immenses, ont peut souvent accueillir jusqu'à 20 personnes dans une atmosphère de fête permanente et le plateau tournant est des plus accommodant.

 

J'ai pris pour habitude en Chine, de ne jamais vouloir savoir ce que je mangeais. Je déguste d'abord, puis j'apprécie et seulement ensuite j'essaie par empirisme de deviner ce que je viens de manger . Comme je me trompe à chaque fois, ce jeu se renouvelle à chaque plat. Comme au Casino, faite tourner le plateau, faites vos jeux, banco !!! C'est la surprise assurée. Il se trouvera toujours quelqu'un pour vous dire que le morceau un peu spongieux que vous venez d'ingurgiter est de la langue de canard. Pire encore le morceau caramélisé et croustillant dont vous venez de vous servir pour la troisième fois est du groin de porc.

 

Je vous vois faire la moue de dégoût. Certes vous rechignez à lécher les pattes de poulet frites, et vous ne mangerez pas de cet improbable morceau de viande mi abâts mi je ne sais quoi. Pourtant tout se mange et tout est préparé avec soin. Soudain dans votre cerveau une analogie s'opère et sans le vouloir vous revivez la scène culte du festin indien dans Indiana Jones et le Temple maudit. Soyez tranquille, le repas Chinois ne comporte pas de desserts sucrés à part quelques morceaux de pastèque épépinés, rien de bien méchant au contraire, c'est rafraîchissant après un tel festin.

 

 

 

 

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Coeur
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 11:12

 

WSIM2011.jpg

Que peut-on bien se raconter durant un sommet international du Net et du Multimédia surtout lorsque celui-ci se déroule à Shenyang en Chine ? Je vais par ce post vous faire découvrir les coulisses de ce sommet et vous donner quelques pistes de réflexion sur l'avenir de notre « Small Village », nom donné à la planète par les précurseurs du Web. Une cinquantaine de représentants du monde entier ont confronté leurs points de vue et leurs idées sur le développement de la communication numérique. J'ai eu l'honneur de faire partie de cette attelage numérique, bigarré mais consensuel.

WSIM24.jpg

Le premier enseignement à tirer de ces rencontres est l'extrême variété d'expériences souvent originales, pragmatiques et ingénieuses. Nous autres occidentaux avons tendance à imaginer le Web à notre image, presque inventé à notre usage exclusif. Ce médium est en fait infiniment plus varié et créatif en Afrique et dans d'autres pays d'Asie que ce que nous pouvons imaginer. Ainsi le Web ne se résume pas à FaceBook, Twitter et YouTube mais à une multitude d'usages et de développements qui nous sont inconnus.

WSIM98.jpg

Les exemples venant d'Amérique du Sud, du Vietnam ou de Corée sont particulièrement éloquents. En dehors des missions d'éducation et de mise en relation, le web devient un outil de création, d'optimisation de la vie des usagers et d'intégrateur social. Pour revenir à la Corée, pays technophile par excellence, les services proposés aux citoyens de Séoul grâce au téléphone 3G sont bluffants, bien en avance à ce que la Californie aime nous montrer de futuriste. Optimisation des parcours pour les piétons, surveillance des enfants en dehors de chez eux, optimisation de la consommation d'énergie et programmes d'enseignements à distance sont déjà en ligne et utilisables pour les citoyens.

WSIM101.jpgA coté d'exemples nationaux, un forum est l'occasion de voir l'évolution de programmes globaux comme ce superbe exemple de Digital Earth 2020 qui propose une cartographie complète de la terre et de ces habitants d'ici 2020 avec un accès à toutes les statistiques de chaque pays. Nous revenons au sources du Web, dont les pionniers rêvaient à la constitution d'un village global, utopique mais libéré des contraintes financières au service de citoyens libres. Si ce rêve est largement écorné par la réalité mercantile de site comme FaceBook ou Amazon, il subsiste encore de beaux projets. En France le projet e-pharmacy est dans cette lignée : offrir du contenu scientifique expertisé. 

WSIM99.jpg

Nos hôtes Chinois ont donc été très attentifs à ces démonstrations. Particulièrement pragmatiques et ouverts, ils ont observé, écouté, digéré les informations. Ils ont conscience des limites de leur système et passé la barrière protocolaire, ils connaissent très bien les enjeux du développement numérique mais n'en connaissent pas ni les codes ni les clés. Si de notre coté, le Web Chinois est particulièrement surveillé, les grandes applications existent et trouvent un public de plus en plus nombreux.

RenRen.JPG

Les internautes Chinois par manque de moyens sont directement passés à l'internet Mobile sans passer par l'internet fixe, coûteux en équipement. Ici le Web ne s'affiche pas il est dans la poche des jeunes urbains. On trouve donc un réseau social copie de FaceBook, nommé RenRen accessible sur mobile mais également l'équivalent de YouTube ; YouKu avec les même Lol Cats et un ebay nommé TaoBao plus vrai que nature.

YouKu.JPG

Les nouveaux usages numériques gagnent la jeunesse des villes et la Chine encore suspicieuse regarde le phénomène en attendant de répondre économiquement et politiquement aux besoins. La Chine est encore une nation industrielle et industrieuse. Nous avons peut être tort de ne voir en elle qu'une usine bon marché fabricant nos jouets de Noël. Alors qu'ils viennent à peine de découvrir les joies du shopping dans d'immenses centres commerciaux, ils ne saisissent pas l'intérêt de la vente en ligne, mais un jour proche ils sauront s'adapter.

WSIM-Web.jpg

Enfin saluons une expérience originale menée depuis la Chine par un improbable Breton. Je veux parler du Forum Chine et Francophonie. Ce site est à l'image de son fondateur ; flamboyant et brouillon, mais très riche et complet. On y trouve des conseils pratiques, l'actualité culturelle et artistique de la Francophonie en Chine. C'est aussi une mine de trucs et astuces pour vivre au quotidien dans ces villes tentaculaires.

 

http://www.chinefrancophonie.com/

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans C'était le Futur
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 20:27

WSIM96.jpg

Vous prenez un vol, impersonnel, dans une contrée éloignée, puis vous tombez sur un visage connu et apprécié. Alors vous faites déplacer la moitié de l'appareil pour voyager à ces cotés pour que ce moment soit unique et partagé. Vous refaites le monde avec ce nouvel ami qui dans la vraie vie habite à moins de 3 km de chez vous. Vous regardez ensemble, ébahi, un film Hongkongais dont la fin fut coupé pour nous apporter le dîner. Vous le Facebookerez, le Linkdinerez, le maillerez histoire de laisser à jamais sa trace numérique indélébile.

WSIM01.jpg

« A chaque nouveau voyage, toute une vie en miniature : sachet de sucre à usage unique, gobelet de crème à usage unique, noix de beurre à usage unique, kit plateau repas cordon bleu micro-ondé, shampoing deux en un, échantillon gratuit de bain de bouche, savonnette miniature. Les gens que je rencontre sur chaque vol sont mes amis à usage unique. »

WSIM02.jpg

Comme sur FaceBook, ces amis salués, écoutés, rencontrés, amusés et dérangés, vous ne les reverrez sans doute jamais. Cet américain Méthodiste qui ne sachant utiliser des baguettes attendit l'extinction de la lumière pour se goinfrer, envolé. Ce speaker Argentin qui lut ses slides tournant le dos au public, disparu. Evaporé également ce gourou Californien du jeu vidéo et cet autre ami africain qui me cita en pleine conférence, faisant de moi une notoriété aux cotés de Paul Eluard et d'Einstein. Ces dizaines de dignitaires aux yeux bridés seront aussi rangés comme mes autres amis numériques.

WSIM05.jpg

Voilà je suis rentré en France. Le Sénat est passé à Gauche, les enseignants sont dans la rue, DSK plus écœurant que jamais, je rencontre le nouveau visage de mes nouveaux étudiants. Je reçois des messages et des photos de mes amis Chinois. Encore de nouvelles têtes et de nouveaux amis que l'on voudrait unique. Encore une nouvelle vie miniature qui se met en place sans fausses notes, réglée comme du papier à musique, pour nous rassurer...

WSIM06.jpg

Titre original et français : Fight Club Réalisation : David Fincher

Scénario : Jim Uhls, d'après le roman éponyme de Chuck Palahniuk

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Coup de Coeur
commenter cet article