Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 23:44

GameStory.jpg

Enfin le jeu vidéo est officiellement reconnu comme un art et une culture populaire en entrant par la porte (dérobée) du Grand Palais. L'exposition Game Story qui se tient jusqu'au mois de Janvier, retrace l'aventure du jeu vidéo depuis sa genèse. Après la superbe exposition MuséoGames organisée au CNAM, le jeu vidéo fait l’événement culturel de cette fin d'année. Certes nous sommes tous dans l'impatience de la création d'un musée permanent, mais pour l'instant il faudra faire avec ces expositions éphémères.

GameStory02.jpg

Il y avait du beau monde pour cette inauguration, avec en tête d'affiche notre ministre de la Culture Fréderic Mitterand qui engagea une partie de « Pong » avec Monseigneur Emmanuel Philibert de Savoie. On pouvait également y croiser Cyprien, buzzer avec parodie et brin d'humour sur le Numérique. Le jeu vidéo ne fait plus peur, après avoir intrigué il fait salon. La qualité de l'expo organisée par la RMN est à l'image de la nouvelle perception du jeu vidéo dans notre société.

 

 

Si l'on regrette une mise en scène un peu austère et dépouillée et si l'on préférait l'ambiance caverne d'AliBaba crée au CNAM par Pierre Giner, les puristes trouveront ici les machines, les cartouches de jeux, les affiches, les personnages et les écrans mythiques. Le parcours, séparé en deux rangées, part des origines pour atteindre notre quotidien avec un iPad sur lequel tourne AngryBirds, le tout concentré en un demi siècle.

GameStory03.jpg

Petits et grands se plongeront dans leurs souvenirs pas si lointain où l'on pouvait compter les pixels à l'écran et où de nouvelles interfaces promettaient un avenir rayonnant à grand coup de laser et de PowerGlove. Les plus jeunes retrouveront le plaisir d'un gameplay épuré mais très efficace avec des manettes antédiluviennes. Les images iconiques et les marques emblématiques sont présentes comme la défunte DreamCast, dont le deuil n'est pas encore digéré.

GameStory07.jpg

Pour moi, ce fut l'occasion d'accompagner la première promo du mastère IDE (Interactive Digital Experiences) de Gobelins. On manipule, on joue, on échange, on croise des regards complices sur une vieille console, on se « fight » sur un mario. Moi je veux m'affranchir du code diront certains alors que d'autres au contraire affirmeront que le code est l'ADN de toute création. Le débat est ouvert et l'année sera riche. Vous pouvez retourner jouer...

Game Story. Une histoire du jeu vidéo

MuséoGames

Jeu vidéo et Autodérision

Partager cet article

Repost 0
Publié par eric Leguay - dans Actualité
commenter cet article

commentaires