Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Eric Leguay, ma vie numérique

Eric Leguay, ma vie numérique

Le présent n'est que le futur passé...

À la Française...

À la Française...

J'ai l'habitude d'utiliser cette expression « À la française » auprès de mes étudiants pour désigner ce pays de Oui-Oui, qui fait illusion par son administration pléthorique mais où rien ne marche. Attention à ne pas confondre avec la « French Touch » qui désigne un courant musical et artistique provenant de français souvent exilés, en fuyant justement ce pays si étroitement administré. « À la Française » résume parfaitement notre état d'esprit du moment, quand il est IMPOSSIBLE, pour un gouvernement de 10 ministres, de 3 secrétaires d'État, de 200 préfets, de 500 sous-préfets, de 13 Présidents de Régions, 97 conseils départementaux, de 577 députés et de 326 sénateurs, d'assurer l'approvisionnement de masques en papier laissant ses habitants les tricoter eux même. Ce mille-feuille administratif est indigeste, incompétent et démesuré mais résume à merveille la France, ce pays aux 365 Fromages.

Notre pays a un statut Universel et à ce titre, il rayonne; par sa culture, sa gastronomie, sa Mode, sa musique, son architecture, son patrimoine, son Art de vivre, en un mot TOUT ce que l'état ne produit pas. L'état produit des rapports, des lois, des textes réglementaires et des CERFA. L'appellation "cerfa" provient du nom de l'organisme public chargé d'éditer ces formulaires : le « centre d'enregistrement et de révision des formulaires administratifs ». Chaque acte de la vie d'un français, chacune de nos demandes, de nos allocations, de nos déclarations, de nos obligations sont donc régies par un CERFA. Invention de l'administration française que PERSONNE ne nous envie, et qui permet de survivre dans cet enfer kafkaïen. Car en plus d'avoir cet organisme, nous jouissons d'une entité de tutelle : la « Direction interministérielle de la transformation publique » issue du feu « Secrétariat général pour la modernisation de l'action publique ». Vous noterez deux mots complètements incompatibles et iconoclastes de cet édifice bancal : Transformation et Modernisation. L'état, ni ne se transforme, ni ne se modernise JAMAIS.

Ainsi nous sommes certainement avec la Corée du Nord le seul pays au Monde à demander à ses citoyens de rédiger eux-même sur du papier, leur autorisation de sortie et de les verbaliser en cas d’absence. Pire fut de leur interdire la version électronique pour l'autoriser ensuite, en 2020, Courteline n'est pas mort. Ordre, contre-ordre, sont le principe de base de fonctionnement de ce Monde de Shadoks, voués à pomper éternellement. Notre administration est conçue et organisée pour gérer un pays de 80 millions d'habitants quand nous ne sommes que 67 millions. Nous ne connaissons que l'accumulation de couches et de strates administratives aux compétences diffuses, superposables et contradictoires. Le paroxysme est atteint avec sa Capitale, Paris, qui est à la fois un département, une Préfecture, le tout ficelé par la Métropole du Grand Paris et noyé dans un ensemble bubonique, l’île de France ayant la richesse et la population de la Belgique. Demander à un parisien qui est Patrick Ollier (Président de la Métropole du Grand Paris) ? Quelles sont les domaines compétences de Valérie Pécresse (Présidente de la Région Ile de France)? Combien il y a de Maire d'arrondissements ? Personne ne vous répondra.

Autre caractéristique du fonctionnement « à la française » est notre incapacité totale à être pragmatique et agile. D'autre pays plus modestes savent se sortir de situations complexes par des mesures consensuelles souvent rusées et applicables immédiatement. Nous ne savons fonctionner que par la démesure et le grandiose, le fastueux et le grandiloquent, nous ne réagissons que par le ruineux et le disproportionné. Il manque des logements et des transports à Paris ? Organisons les jeux Olympiques. La ligne 13 du Métro est saturée ? Construisons le Grand Paris Express pour 35 Milliards d'Euros. Les routes secondaires sont mal entretenues ? Construisons des ronds point partout. La Sécurité Sociale est en faillite ? Créons la carte VITALE. Le H1N1 est guérissable par un vaccin ? Achetons 91 Millions de doses. Il faut réguler la circulation des camions en France ? Créons des portiques pour recueillir l'Ecotaxe. Le téléchargement illégal est un fléau ? Votons la loi HADOPI... Les exemples sont légions et alimentent de nombreux cours de sciences politiques comme modèles à ne surtout pas suivre. La priorité est toujours la « Grandeur de la France » jamais le service au citoyen.

Ce trait identitaire à la démesure et au fastueux est historique. Depuis François 1er et Chambord chaque petit français apprend combien chacun de ses monarques et dirigeants ont ruinés le pays en construisant Versailles, le paquebot France ou l'EPR. Avec ce délicieux art du mensonge cultivé avec envie, pensez donc les Allemands n'oseront jamais passer par l'Est nous avons la ligne Maginot, le nuage de Tchernobyl ? Il ne survolera pas la France, le Covid19 fera moins de morts que la trottinette, etc. En mai 1940, cet état si bien organisé par Colbert et Napoléon a mis 8 millions de français, les « exodiens » sur les routes dans une incroyable débandade prenant de cours les troupes allemandes. C'est d’ailleurs une tradition pour les Parisiens que de quitter promptement la Capitale au 1er coup de grisou, mai 1940 mars 2020 même combat... A chaque fois les premiers à quitter le navire sont les dirigeants politiques, souvenons nous du naufrage télévisuel de Agnès Buzyn : « Le risque d’importation depuis Wuhan est quasi nul. Le risque de propagation du coronavirus dans la population est très faible  » Janvier 2020.

À la Française...

Notre pays est un pays d'exception culturel et grammatical. En français, la marque du pluriel est le S ajouté à la fin du nom ou de l'adjectif. Mais il y a plusieurs exceptions pour caillou, hibou, genou qui finissent par un X sans parler de cheval etc. Notre modèle politique et administratif est calqué sur le Bescherelle. Depuis le 17 mars nous sommes tous confinés et tous les commerces sont fermés sauf ceux de 1er nécessité. Voici la norme édictée voici les exceptions longues comme un jour sans pain, sans aucune logique ni cohérence. Les marchés sont fermés sauf les supermarchés. Les Restaurants sont fermés sauf les Drives de MacDo. Les libraires sont fermés sauf AMAZON. Les chocolatiers et pinardiers peuvent ouvrir sauf les coiffeurs et les fleuristes. Le Métro fonctionne mais il est interdit d'aller en forêt. Les parcs sont fermés mais il est possible de faire 1h d'exercice dans la rue. Et si cela ne suffisait pas on remet ça pour le 11 mai avec l'école, ou selon les régions, l'age, le niveau scolaire, l'école sera obligatoire mais facultative. Il faut au moins avoir fait l'ENA pour comprendre ça. Bon 1er Mai à tous...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article