Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 10:35
Mais où est passé Michael Moore ?

Cette phrase m'est venue en tête, en sortant de la séance de cinéma programmant le dernier Opus de Michael Moore. « Where to Invade Next » se propose de faire découvrir au peuple Américains, ce qui se fait de mieux dans d'autres cultures et sociétés notamment en Europe pour en rapporter le meilleur et ainsi améliorer la vie de ses concitoyens. Le vrai titre de ce faux film, fausse comédie, faux documentaire devrait être « Michael Moore au pays de Oui-Oui ». En voulant faire découvrir ce qui est présenté comme la réalité de ce coté-ci de l'atlantique, le propos qui semblait subversif devient caricatural, excessif avec une accumulation de clichés, dignes des carnets du Major Thompson. On s'aperçoit très très vite avec son air permanent d'ahuri, supérieur, bêta en surpoids, qu'en fait, il se fout de notre gueule. Comme le dit si bien l'affiche, Michael Moore est là pour nous envahir et remettre de l'ordre chez nous. Michael Moore rentre en campagne...

Mais où est passé Michael Moore ?

Tout est grotesque, nous ne sommes que des fainéants passant notre temps en vacances, en cure avec comme seule préoccupation ? Baiser. Italien, Allemands, Français, Européens et Tunisien ? On en a tous pour notre grade. Puisque le niveau de géographie de Michael Moore est à ce point défaillant, il nous livre en deux heures INTERMINABLES une collection de préjugés qui n'auraient pas dépareillés dans la campagne de Trump. Même les gamins français présentés comme de grands gourmets dans une école sans doute très chic qui a son propre « chef », sont des têtes à claques qui perpétuent l'image hautaine et dédaigneuse de nos compatriotes. Je me demande même si Michael Moore n'est pas le nouveau soutien officiel de Trump. En faisant semblant de nous comprendre et de nous approuver, il montre qu'il est encore plus américain, qu'un américain moyen. Au moins Sacha Baron Cohen avec Borat nous avait fait rire. Rien de drôle ou de subversif ici, et les perles sont laborieusement enfilées.

Mais où est passé Michael Moore ?

«Quand les gens sortent de la salle, je veux qu'ils soient en colère», confiait à IndieWire en 2015 le réalisateur de documentaires, c'est fait, je suis en colère. En colère d'avoir été manipulé, Trumpé, ridiculisé, dans une pochade sans nom avec comme seul satisfaction que cet épisode soit diffusé de façon restrictive en France et aux USA. Pourtant on l'aimait bien Michael Moore dans les années 2000. Il état un peu une star, le Élise Lucet des Américains, dénonçant avec un culot incroyable les dérives des politiques américains. C'était un modèle pour le journalisme d'investigation, n’hésitant pas à donner de sa personne, apostrophant dans la rue les responsables si souvent injoignables. On se souviendra de Bowling for Columbine, et de Fahrenheit 9/11, brûlots subversifs maintes fois primés et récompensés. Rendez nous Michael Moore...

Mais où est passé Michael Moore ?

Les carnets du Major Thompson de Pierre Daninos

http://www.livredepoche.com/les-carnets-du-major-thompson-pierre-daninos-9782253000082

 

A lire absolument si vous voulez savoir ce que pense un journaliste Américain des français.

Sacrés Français : un américain nous regarde Poche – mars 2004 de Ted Stanger (Auteur)

https://www.amazon.fr/Sacr%C3%A9s-Fran%C3%A7ais-am%C3%A9ricain-nous-regarde/dp/2070313727

Partager cet article

Repost 0
Publié par eric Leguay
commenter cet article

commentaires