Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 09:49
Le Web Documentaire Fort Mc Money

Le Web Documentaire Fort Mc Money

En 2013, le journaliste réalisateur David Dufresne, proposait un Web documentaire destiné à faire prendre conscience à la manière d'une enquête interactive et ludique des enjeux de la surexploitation des gisements de sables bitumineux. « Fort McMoney » une ville imaginaire du Canada, s'inspirait plus que largement et au delà du jeu de mot de la ville de Fort Mc Murray, devenu en quelques années à la fois un eldorado économique mais aussi le plus grand désastre écologique du continent nord américain. Ce jeu à contenu intelligent a fait prendre conscience des risques écologiques Très largement primé, il a également permis une prise de conscience planétaire et ralenti voir stoppé la recherche dans le domaine des sables bitumineux, et autres gaz de schistes. en France.

Fort Mc Murray aujourd'hui

Fort Mc Murray aujourd'hui

Depuis quelques jours, nos écrans de télévisions sont inondés d'images catastrophistes du plus grand incendie que connaît l'Alberta. Fort McMurray comme un pied de nez ressurgit dans l'actualité la plus brûlante. Cause ou effet, ces incendies incontrôlables sont entrain de rayer de la carte cette ville champignon de 100 000 habitants, centre du renouveau économique du Canada. Dans Fort McMoney, le joueur devait choisir entre développement économique et pollution, ou chômage et écologie. Les événements récents montrent que la folie de l'Homme et/ou la nature en ont décidé : ce ne sera ni l'un ni l'autre. L’équivalent d'un quart de la superficie de la France a été sacrifié au nom du Roi Dollars, causant des dégâts irréversibles. Les analyses les plus anxiogènes échafaudées dans Fort McMoney sous une forme gamifiée se révèlent bien en deçà de la réalité. Quand le jeu peut également avoir une portée politique et développer une conscience humaniste.

Bienvenue à Fort Mc Murray

Partager cet article

Repost 0
Publié par eric Leguay
commenter cet article

commentaires